Les actualités

L'isolation acoustique dans un open space

Posté le lundi 19 décembre 2022

L'open space est une configuration intéressante pour créer du lien, favoriser les échanges et optimiser sa surface de bureaux. L'abolition des bureaux individuels pour créer un vaste espace collaboratif suppose toutefois quelques précautions techniques. L'acoustique du local doit être parfaitement maîtrisée afin d'offrir un environnement de travail qualitatif.



Le bruit au travail et sa diffusion en open space

Dans certains environnements professionnels, le bruit est si intense qu’il peut entraîner une atteinte sévère à l’audition allant jusqu’à la surdité. Les domaines de l'industrie et du BTP sont notamment concernés. Les salariés qui évoluent en open space sont relativement préservés contre ces dommages physiques irréversibles dus au bruit. En revanche, leur niveau de concentration, leur bien-être et donc leur productivité se trouvent gravement affectés par un environnement acoustique non maîtrisé.

Les configurations en open space ne sont pas les mieux armées pour contrôler la diffusion du bruit. Contrairement aux bureaux individuels, l'open space regroupe la majeure partie des effectifs dans une grande pièce ouverte où les ondes sonores ne trouveront que peu d’obstacle à leur circulation. Tous émettent des bruits (conversation, circulation, sonnerie de téléphone, utilisation d'équipements…) et perçoivent ces mêmes bruits.

Le bruit est un ensemble de sons pouvant avoir des fréquences et des puissances différentes. Pour mieux comprendre son impact sur l’oreille humaine, on utilise le dB(A), qui traduit la mesure du niveau de pression acoustique. Dans un open space, l'intensité sonore se trouve en dessous du seuil d’alerte fixé à 80 dB(A). Les mesures effectuées par INRS (Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles) nous livrent régulièrement des résultats qui se situent entre 50 dB(A) et 70 dB(A).

Être en dessous du seuil d'alerte, cela signifie que l'oreille interne des salariés n’est pas en danger. C'est une bonne chose, mais les entreprises attendent davantage d’un environnement en open space : des échanges, du dialogue et une certaine proximité, mais aussi une capacité à travailler ensemble sans affecter les niveaux de concentration des individus. Un environnement bruyant, sans être dangereux, peut occasionner un inconfort particulièrement gênant dans le cadre de travaux intellectuels : maux de tête, fatigue, stress…



Comment réduire la gêne acoustique en open space ?

Pour réduire le bruit ambiant, il faut en identifier les différentes sources. On distingue généralement deux familles de bruit : les bruits aériens et les bruits solidiens. Plus précisément, les bruits aériens peuvent être émis depuis l'extérieur (trafic routier) ou l’intérieur du bâtiment (conversion entre collaborateurs). Les bruits solidiens sont des bruits de chocs, comme la chute d’un objet au sol, qui se propagent à travers le plancher, les parois… Dans le bâtiment, on distingue également les bruits d'équipement, pouvant être à la fois aériens et solidiens.

Le traitement acoustique d'un local regroupe toutes sortes d’actions permettant d’agir sur un type de bruit en particulier. Pour les bruits d'équipement, on va généralement agir à la source pour neutraliser l'émission de bruits anormaux, et réduire leur diffusion. Mais d’autres types de bruits sont difficilement maîtrisables à la source. Les échanges entre les collaborateurs et les conversations téléphoniques avec les clients sont inévitables. Dans un open space, l'objectif est de limiter la diffusion de ces sons dans l’espace intérieur et de supprimer les effets de réverbération.

Dans un local fermé, les bruits émis à l'intérieur peuvent être amplifiés par la réverbération. Les ondes frappent les parois qui les réfléchissent et les renvoient dans la pièce. La mise en place de surfaces absorbantes permet de lutter contre cette réverbération qui renforce la gêne des usagers dans les environnements clos très animés. On parle de correction acoustique. Ces actions peuvent être déployées en complément de travaux d'isolation acoustique (isolation faux plafond suspendu, isolation des murs ou du plancher…), qui permettent essentiellement de lutter contre la transmission des bruits entre différentes pièces et contre ceux émis à l’extérieur du bâtiment.



ClipConcept, une dalle plafond acoustique pour réduire le bruit en open space

ClipConcept, expert en solutions innovantes pour faux plafonds et murs, propose une dalle plafond acoustique idéale en milieu professionnel et en open space. La solution permet de lutter efficacement contre la propagation des bruits issus de différentes sources : circulation des collaborateurs à l'intérieur des locaux, chute d'objets, chocs, bruit d'équipement….

La dalle pour faux plafond acoustique ClipConcept présente une surface micro-perforée et embarque une cartouche isolante thermique pour améliorer le confort des collaborateurs dans l’open space. Les micro-perforations permettent d’agir contre la réverbération du bruit, source de stress et de fatigue pour les usagers. Les bruits sont mieux absorbés par la surface du plafond, ce qui permet d'optimiser les qualités sonores du local.

Pour une parfaite intégration au local et à l'univers de l'entreprise, ClipConcept a mis au point des dalles à l'esthétique soignée pouvant être personnalisées. Vous pouvez choisir un rendu mat, brillant, ou une finition satinée selon le modèle de dalle pour plafond compatible avec nos solutions acoustiques.

Plus d'infos
Les faux plafonds dans le milieu de la santé

Posté le 25/01/2023

Les chambres et les blocs opératoires des hôpitaux, les Ehpad, les cabinets de consultation… ...

L'isolation acoustique dans un open space

Posté le 19/12/2022

L'open space est une configuration intéressante pour créer du lien, favoriser les échanges ...

Quel type de plafond pour un laboratoire ?

Posté le 15/11/2022

Les laboratoires sont des environnements exigeants, au même titre que les établissements ...

Tout savoir sur les faux plafonds

Posté le 26/10/2022

Par définition, le faux plafond est une dalle ou une toile installée juste en dessous ...